Détail de manuscrit

Retour
Manuscrit sélectionné

X

PARIS, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, nouv. acq. fr. 28577

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "PARIS, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, nouv. acq. fr. 28577" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/manuscrit/80423). Consultation du 28/05/2022

+ Identification
Exemplaire
PARIS, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, nouv. acq. fr. 28577
Titre
Commentaire sur le titre
Datation détaillée c. 1538
Langue principale oil-français
Commentaire sur le manuscrit Le manuscrit a appartenu au marquis de La Rochethulon et a été acquis par la BNF dans une vente Christies le 25 juin 2009, lot 140. Il a été partiellement publié par Blanchemain en 1873, qui a cru y reconnaître un recueil quasi collectif des œuvres de Mellin de Saint-Gelais, même s'il reconnaît que certains poèmes que l'on y trouve sont de Clément Marot ou de François Ier. Il pense que c'est "par mégarde" que ces pièces d'autres auteurs se sont glissées parmi les vers de Saint-Gelais. Or, si l'ouvrage contient bien certains textes de cet auteur, rien ne permet d'affirmer que les pièces que Blanchemain lui attribue d'après ce codex sont bien de lui.
L'éditeur de Saint-Gelais pense également reconnaître dans ce manuscrit celui, perdu, que La Monnoye désigne comme un ms. ayant appartenu à Hélène de Culant, maîtresse du roi François Ier. Or les éléments de description ne concordent pas et l'hypothèse ne saurait pas non plus être retenue. Pourtant, c'est sur la base de ces analyses de Blanchemain qu'au XIXe s. le marquis de La Rochethulon a fait relier le manuscrit aux armes (supposées ?) d'Hélène de Culant, en y ajoutant :
- un portrait de Mellin de Saint-Gelais d'après une gravure de Léonard Gaultier datant de la fin du XVIe siècle et également présent dans les Portraits de plusieurs hommes illustres (vignette 107), au musée national du château de Pau (f. A r°)
- une illustration en noir et blanc inspirée des armoiries d'Hélène de De Culant et représentant un blason portant un lion en son centre, entouré, à droite, à gauche et au-dessus d'angelots et surmontant une salamandre (f. B r°)
- une lettre manuscrite de Blanchemain à La Rochethulon lui indiquant le résultat de son expertise du recueil (f. C1 à C4)
- un calque de la signature de Mellin de Saint-Gelais (f. D)
- les armoiries en couleur d'Hélène de Culant, avec un blason représentant un lio au dessus d'une salamandre (f. E)
Sur le plat inférieur de la reliure XIXe, la date de 1535 est indiquée. C'est effectivement la période approximative de composition du manuscrit, entre 1535 et 1540, sans doute c. 1538. De fait le ms. contient une pièce de Marot composée durant son exil à Ferrare (donc entre avril 1535 et juin 1536) et quelques autres de ses poèmes qui ne paraissent imprimés pour la première fois que dans les Œuvres de 1538. Une pièce, au milieu du manuscrit ("Congnoissant bien Neptune son grant heur"), évoque un événement qui a eu lieu en juin 1538. La main étant la même, on peut considérer que l'ensemble du manuscrit est postérieur à cette date.
On relève quelques annotations de la main de Blanchemain tout au long du recueil de vers.
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
Autres textes repères
  • aucun autre texte repère
+ Liens externes
+ Description
Section : Ensemble
Support Type support Papier
Hauteur page (en mm) 160
Largeur page (en mm) 120
Foliotation ancienne Non pagination en haut à droite
Foliotation ancienne type Arabe
Format de pliage in 4°
Composition projet Nombre de feuillets 112 221 pages de texte numérotées + les feuillets ajoutées au début par le marquis de La Rochethulon.
Mise en texte Ponctuation Présence Oui
Abréviations Oui assez nombreuses
Lettres d attente Oui au début de chaque poème
Ecriture Nombre de mains 2 1 principale, dans la majeure partie du ms. et une ultérieure pour la dernière pièce et un ajout de deux vers, entre deux pièces, au feuillet précédent
+ Histoire du (des) volume(s)
+ - PARIS, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, nouv. acq. fr. 28577

+ Manuscrits et imprimés associés
aucune association
+ Contenu
327 œuvre(s) :
Tout développer Tout réduire
triée(s) par feuillets
+ - Mellin de Saint-Gelais | Description d'Amour | Incipit référence de l'œuvre : Qu'est ce qu'amour ? est ce une deité
Page 1 - 3
+ - Mellin de Saint-Gelais | Cinquain | Incipit référence de l'œuvre : Le vray amy ne s'estonne de rien
Page 3 - 3
+ - Mellin de Saint-Gelais | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : Mal ou bien faict, j'en ay dit mon advis
Page 4 - 4
+ - Mellin de Saint-Gelais | D'un vieillard d'aupres de Veronne | Incipit référence de l'œuvre : O bien heureux qui a passé son aage
Page 5 - 7
+ - François Ier | Epitaphe de Madame Laure | Incipit référence de l'œuvre : En petit lieu compris vous pouvez veoir
Page 7 - 7
+ - François Ier | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Toujours le feu cherche se faire veoir
Page 8 - 8
+ - François Ier | Chanson | Incipit référence de l'œuvre : Si un oeuvre parfait doit chacun contenter
Page 8 - 9
+ - François Ier | Chanson | Incipit référence de l'œuvre : J'ay le desir contant et l'effect resolu
Page 9 - 10
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si les honneurs que le Françoys monarque
Page 10 - 11
+ - Marguerite de Navarre | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Puys que ainsy est qu'une meulle tant dure
Page 11 - 11
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : C'estoit assez que ma debile force
Page 11 - 12
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : En desirant quelque herbe, fleur ou branche
Page 12 - 12
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : De qui plustost me debveroys je plaindre
Page 13 - 13
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour aveugle, aveugle tout le monde
Page 13 - 14
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Fortune monstre assez sa cruaulté
Page 14 - 14
+ - Guillaume Bochetel | Dizain d'amour | Incipit référence de l'œuvre : Si ce qui est encloz dedens mon cueur
Page 14 - 15
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Faire ne puis sans dueil et desplaisir
Page 15 - 15
+ - Guillaume Bochetel | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Amour voyant l'ennuy qui tant m'oppresse
Page 16 - 16
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Fortune avoit à l'amour endormy
Page 16 - 16
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je ne voy rien sy souvent que ses yeulx
Page 17 - 17
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je sens par jour tant de sa cruaulté
Page 17 - 17
+ - Antoine Héroët | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si je maintiens ma vye seullement
Page 18 - 18
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Cest aultre est beau, mais pourquoy ne seroit ?
Page 18 - 18
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Dictes ouy ma dame et ma maistresse
Page 19 - 19
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Dictes sans peur ou l'ouy ou nenny
Page 19 - 19
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour voyant sa mere estre marrie
Page 20 - 20
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Nous entraymons, c'est ung point arresté
Page 20 - 21
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : A Menelée et Paris je pardonne
Page 21 - 21
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : D'ainsi me condemner, s'ilz ont eu tort ou droit
Page 21 - 22
+ - Antoine Héroët | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je me cognoy et me sens sy peu myen
Page 22 - 22
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Dix et dix ans, Amour avoit tasché
Page 22 - 23
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : L'heureulx present de vostre jarretiere
Page 23 - 23
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : J'ay vostre cueur si doulcement traicté
Page 24 - 24
+ - Mellin de Saint-Gelais | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : Cueur prisonnier, vous le me disiez bien
Page 24 - 25
+ - Mellin de Saint-Gelais | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : En bonne foy, je ne veulx point mesdire
Page 25 - 26
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Je ne me puis plaindre ny contenter
Page 26 - 26
+ - Claude Chappuys | Sizain | Incipit référence de l'œuvre : Les dyamans, les perles et rubis
Page 26 - 27
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Assez souvant à la porte demeure
Page 27 - 27
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Loyse entend que plus je ne demende
Page 27 - 28
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Ung aultre et moy entrasmes à mesme heure
Page 28 - 28
+ - Claude Chappuys | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Si ce sainct là qui trop vous entretient
Page 29 - 29
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Dessus ung lict estoit toute estendue
Page 29 - 29
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si je suys seul plus que tous amoureux
Page 30 - 30
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Celle où beaulté a esleu son sejour
Page 30 - 31
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Quatre elemens sont autheurs de la vie
Page 31 - 31
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Desesperé et prest de m'aller pendre
Page 31 - 32
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Vous estez donc tumbée en maladie
Page 32 - 32
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Rien ne me sert de mon lucz l'armonye
Page 33 - 33
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : O viateurs, ne soyez esbahys
Page 33 - 34
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Pour vous aimer moymesmes veulx hair
Page 34 - 34
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Dieu qui peult tout, ainsi que je le croy
Page 34 - 35
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Je n'y vais plus, car ilz sont plus de trente
Page 35 - 35
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Celle qui fut envers moy plus cruelle
Page 35 - 36
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je plainds mon mal, mon temps et ma fortune
Page 36 - 36
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Helayne à qui de beaulté ressemblez
Page 37 - 37
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Il n'est esprit, parolle ou escripture
Page 37 - 38
+ - Antoine Héroët | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Amour a peur que mon mal le diffame
Page 38 - 38
+ - Mellin de Saint-Gelais | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : Pour m'acquitter de l'obligation
Page 38 - 39
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si charité regarde aultre que soy
Page 39 - 39
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Las ! qu'on congneust mon vouloir sans le dire
Page 40 - 40
+ - Mellin de Saint-Gelais | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Qui eust pensé qu'aux choses non vivantes
Page 40 - 41
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Il n'est pas moins naturel de l'aymer
Page 41 - 41
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Tant a donné de plaisir à mes yeulx
Page 41 - 42
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si celle là qui ne fut onques myenne
Page 42 - 42
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Rien n'est sy grand que mon mal ne surmonte
Page 43 - 43
+ - François de Tournon | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : L'oeil dict assez s'il estoit entendu
Page 43 - 44
+ - Marguerite de Navarre | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Le temps est bref et ma volunté grande
Page 44 - 44
+ - Marguerite de Navarre | Quatorzain | Incipit référence de l'œuvre : Pour vraye amour cruaulté me rendez
Page 44 - 45
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Qui n'a pouvoir ou ne se veult ayder
Page 45 - 46
+ - Clément Marot | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Le cler Phebus donne la vie, et l'aise
Page 46 - 46
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je ne sçay pas si l'on pourroyt actaindre
Page 46 - 46
+ - Clément Marot | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Hommes experts, vous dictes par science
Page 47 - 47
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Au triste adieu fut fait l'eschangement
Page 47 - 47
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Nature en soy est si bien composée
Page 48 - 48
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Ne voullant plus que mon amour partie
Page 48 - 48
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : En m'offenceant à soy me rend tenue
Page 49 - 49
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : M'Amye et moy peu de foys en long temps
Page 49 - 49
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : O, comme Amour est de louenge digne
Page 50 - 50
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je sens en moy quelque nouveau desir
Page 50 - 50
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Que doibs je plus ou craindre ou estimer
Page 51 - 51
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Au departir elle m'a reffusé
Page 51 - 51
+ - Guillaume Bochetel | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Voyant souffrir celle qui me tourmente
Page 52 - 52
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Ung grant ennuy souffert en amitié
Page 52 - 53
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : J'ay veu ensemble en ung corps sur la terre
Page 53 - 53
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour voyant que prenez à louenge
Page 53 - 54
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si vous avez, Amour, sy grand puissance
Page 54 - 54
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si j'ay du mal et porte penitence
Page 55 - 55
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Amour a dict à la mort : attendez
Page 55 - 56
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Pour avoir crainct trop et mal entendu
Page 56 - 56
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : C'est ce propre oeil où j'ay prins tel plaisir
Page 56 - 57
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour, Amour, je pense recognoistre
Page 57 - 57
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Voyez mon mal et escoutez ma plaincte
Page 58 - 58
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Puisque tu veulx sans vouloir consentir
Page 58 - 59
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : De bonne estime estes si bien pourveue
Page 59 - 59
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je ne me sens de grace tant pourveue
Page 59 - 59
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si j'ay long temps servy sans recompense
Page 60 - 60
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Il n'en est poinct d'affection semblable
Page 60 - 61
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Quant noz deux cueurs estoient unis ensemble
Page 61 - 61
+ - Victor Brodeau | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si je vous ay aucun temps estrangé
Page 61 - 62
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si mon subject a esmeu ton pouvoir
Page 62 - 62
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Toutes les foiz que je voys veoir Loyse
Page 62 - 63
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Main, plume et bouche entendoyent s'excuser
Page 63 - 63
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Quand je vous veulx descouvrir mon martire
Page 64 - 64
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : J'avoys osé m'ordonner pour maistresse
Page 64 - 64
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Puis que tu peux ce que ne puis pouvoir
Page 65 - 65
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Difficile est que doulceur ne beaulté
Page 65 - 65
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Helas ! ce n'est ny le vent ny la mer
Page 66 - 66
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Mes faictz et dictz se rapportans ensemble
Page 66 - 67
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Las ! si le feu qui me brusle sans cesse
Page 67 - 67
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : A qui dieu faict congnoistre son cueur
Page 67 - 68
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si mon regard s'adresse à aultre dame
Page 68 - 68
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Celluy qui mect contentement en feu
Page 68 - 69
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : L'un ha le temps, le lieu et le loysir
Page 69 - 69
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Amour me feit auquel je suys tenu
Page 70 - 70
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Le petit dieu par la France voloit
Page 70 - 70
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Ce sont deux cueurs dont l'un est bien aymé
Page 71 - 71
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : O bien heureux plus que je ne puys dire
Page 71 - 72
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si de fortune alieurs tu viens à voir
Page 72 - 72
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Pleurez mes yeulx ceste trop rude absence
Page 72 - 73
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Fault il qu'Amour qui souloit commander
Page 73 - 73
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : O quel regrect à ceulx de departir
Page 73 - 74
+ - François de Tournon | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : L'oeil trop hardy si hault lieu regarda
Page 74 - 74
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Disant bonsoir à une damoiselle
Page 75 - 75
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Le mal que j'ay ne se peult estimer
Page 75 - 75
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : J'en voy aucuns qui par moyen d'audace
Page 76 - 76
+ - Mellin de Saint-Gelais | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : J'ay tant de mal et vous de cruaulté
Page 76 - 77
+ - Mellin de Saint-Gelais | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : En cas d'amour, c'est trop peu d'une dame
Page 77 - 77
+ - Anonyme | Treizain | Incipit référence de l'œuvre : Autre, plus doulce et moins belle, offensée
Page 78 - 78
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je me congnoys sy fort au vif touché
Page 78 - 79
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : O que l'effort est aspre et dangereux
Page 79 - 79
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Quel est le fruict de franche voulenté
Page 80 - 80
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si quelque foyz devant vous me presente
Page 80 - 80
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je ne veulx pas blasmer les amoureulx
Page 81 - 81
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Le plus grand mal et le plus dangereux
Page 81 - 82
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Mon oeil vous trouve à m'amye semblable
Page 82 - 82
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Fuyez Amour, fuyez le, c'est poyson !
Page 82 - 83
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Faire semblant d'aymer et n'aymer poinct
Page 83 - 83
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : J'apparçoy bien qu'Amour est de nature estrange
Page 84 - 84
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Est il poinct vray ou si je l'ay songé
Page 84 - 85
+ - Claude Chappuys | Huictain d'amours | Incipit référence de l'œuvre : L'aise que je recoy vous voyant mal contente
Page 85 - 85
+ - Claude Chappuys | Huictain d'amours | Incipit référence de l'œuvre : Si j'ay voulu sans guerdon vous aymer
Page 85 - 86
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Une beaulté parfaicte en bonne grace
Page 86 - 86
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Celle qui fut de beaulté si louable
Page 87 - 87
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Amour amy de tous peste des siens
Page 87 - 87
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je ne faiz riens que plaindre et souspirer
Page 88 - 88
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Loyse estoit en ung char triumphant
Page 88 - 88
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : En ung char triumphant non sans cause fut mise
Page 89 - 89
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si peu ne peult une absence durer
Page 89 - 89
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : M'amye ung jour me disoit je le veulx
Page 89 - 90
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Le doulx baiser receu de vostre bouche
Page 90 - 90
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si voz amys, madame, on mesuroyt
Page 91 - 91
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Ayant Amour espandu tant de flesches
Page 91 - 91
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si j'ay du mal, m'amye n'en a moins
Page 92 - 92
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si son reffuz et maulvais traictement
Page 92 - 92
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour a faict empaner ses deux aelles
Page 93 - 93
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Cesse mon oeil de plus la regarder
Page 93 - 94
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : D'en aymer trois ce m'est force et contraincte
Page 94 - 94
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : S'il est ainsi que le visaige monstre
Page 94 - 95
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Amour craignant de perdre le povoir
Page 95 - 95
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour n'est pas ung dieu, c'est ung magitien
Page 96 - 96
+ - Claude Chappuys | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : J'avoys pensé que pour mon plus grant bien
Page 96 - 97
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Fortune, de mon bien envieuse et jalouse
Page 97 - 97
+ - Claude Chappuys | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Au departir adieu ne vous diray
Page 98 - 98
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Je ne voy riens qui vous puisse estranger
Page 98 - 99
+ - Marguerite de Navarre | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Tout son reffuz et mauvais traictement
Page 99 - 99
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Si j'ay failly une foiz et puis qu'est ce ?
Page 100 - 100
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Je sçay qu'Amour est plain de faulseté
Page 100 - 100
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Mon naturel me contrainct de l'aymer
Page 100 - 100
+ - Anonyme | Sizain | Incipit référence de l'œuvre : Puys qu'en amour souvent les plus loyaulx
Page 101 - 101
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Quiconques dict qu'amour peut contenter
Page 101 - 101
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : D'en avoir tant et d'un seul estre prise
Page 102 - 102
+ - Mellin de Saint-Gelais | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : De vostre mal, quand je sceu la nouvelle
Page 102 - 103
+ - Mellin de Saint-Gelais | Don de gants | Incipit référence de l'œuvre : Tout ce qu'en vous on peult voyr ou penser
Page 103 - 104
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si comme espoir je n'ay de guerison
Page 104 - 105
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : En grant ennuy je fuyz le lieu aymé
Page 105 - 105
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Quel j'ay esté, les fondemens de l'oeuvre
Page 106 - 106
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si d'amityé feistes oncq fondement
Page 106 - 106
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Ha, petit chien, que tu as de bon heur
Page 107 - 107
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : L'heure je doys maintenant bien mauldire
Page 107 - 108
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : D'ung amy fainct je ne me puis deffaire
Page 108 - 108
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Coeur à mouvoir plus fort à eschauffer
Page 108 - 109
+ - François Ier | Neuvain | Incipit référence de l'œuvre : Les fruits soudains sont de peu de durée
Page 109 - 109
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : L'heur et malheur de vostre congnoissance
Page 109 - 110
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Le grant ennuy que je vous voy sentir
Page 110 - 111
+ - Mellin de Saint-Gelais | D'un éloignement | Incipit référence de l'œuvre : Las, je pensoys que tant de maulx passez
Page 111 - 111
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : A qui des deulx doy je le plus complaire ?
Page 112 - 112
+ - François Ier | Neuvain | Incipit référence de l'œuvre : O que souvent la grant force d'aymer
Page 112 - 113
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je suys aymé, je vys en esperance
Page 113 - 114
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : O sotte gent qui se va travailler
Page 114 - 114
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Forte est l'amour, forte est la souvenance
Page 114 - 115
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Voulant Amour soubs parler gratieux
Page 115 - 115
+ - François Ier | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : M'amye ayant frayeur d'ung triste adieu
Page 116 - 116
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Contre le fort au foible est desfendu
Page 116 - 117
+ - Anonyme | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : Si vray Amour l'entreprise conduict
Page 117 - 118
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : De mon soleil la clarté j'ay perdue
Page 118 - 118
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Congnoissant bien Neptune son grant heur
Page 118 - 119
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Je doy ma vie et moy mesme à mes yeulx
Page 119 - 120
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Ce n'est pas moy qui faict que tant vous ayme
Page 120 - 120
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Malheureux est, s'il le scavoit congnoistre
Page 121 - 121
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour n'est rien que une mort voluntaire
Page 121 - 122
+ - Anonyme | Treizain | Incipit référence de l'œuvre : Entre le ciel et l'humaine nature
Page 122 - 122
+ - Mellin de Saint-Gelais | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : J'ay trop de peyne et peu de recompense
Page 123 - 123
+ - Anonyme | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : Par sa vertu elle est fort estimée
Page 124 - 124
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Quand je vous veulx descouvrir mon martire
Page 125 - 125
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Le coeur amant a tousjours desfiance
Page 125 - 126
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : De ces troys coeurs dont faictes mention
Page 126 - 126
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Il ne nasquit onques en nation
Page 126 - 127
+ - Mellin de Saint-Gelais | Léger chapitre pour le luth, à double repos | Incipit référence de l'œuvre : Il n'est poinct vray que pour aymer on meure
Page 127 - 128
+ - Clément Marot | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Tant est l'amour de vous en moy empraincte
Page 129 - 129
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : L'heur et bon vent qu'a eu vostre navire
Page 129 - 129
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Heureuse nef flotant en mer profonde
Page 130 - 130
+ - Anonyme | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : Melencolicq, triste et pensif je suys
Page 130 - 131
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Puis que de moy je vous ay faict present
Page 131 - 131
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : L'adversité ou du temps la longueur
Page 131 - 132
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Assez d'amans ont finy leur langueur
Page 132 - 132
+ - Mellin de Saint-Gelais | Chapitre à lettres capitales | Incipit référence de l'œuvre : Comment pourra ma debile puissance
Page 132 - 133
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si vostre huys n'est à mon commandement
Page 133 - 134
+ - Mellin de Saint-Gelais | Cinquain | Incipit référence de l'œuvre : Si vous voulez partir esgalement
Page 134 - 134
+ - Mellin de Saint-Gelais | Sonnet | Incipit référence de l'œuvre : Il n'est point tant de barques en Venise
Page 134 - 135
+ - Anonyme | Sizain | Incipit référence de l'œuvre : Fuyez de moy, males conditions
Page 135 - 135
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Las je sçay bien que c'est presumption
Page 136 - 136
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Soit de mon choys ou de ma destinee
Page 136 - 137
+ - Anonyme | Cinquain | Incipit référence de l'œuvre : Si mon desir a passé mes merites
Page 137 - 137
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Donné me fut des cieulx à ma naissance
Page 137 - 138
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Myeulx ne se peut qu'en piteuse silence
Page 138 - 138
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Le mal que j'ay me donne cause d'aise
Page 139 - 139
+ - Anonyme | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : Et puis Amour, ne dictes vous plus rien ?
Page 139 - 140
+ - Anonyme | Epigramme | Incipit référence de l'œuvre : L'aise que j'ay de vostre liberté
Page 140 - 141
+ - Marguerite de Navarre | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : Si la doulceur vous tenez pour ung songe
Page 141 - 142
+ - Anonyme | Treizain | Incipit référence de l'œuvre : Si sur ung feu, pris en boys ou flambeau
Page 142 - 143
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Je suys de vous, du tout entierement
Page 143 - 144
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Quant le souffler et l'eau ne peut tuer
Page 144 - 144
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Mais pensés vous par vostre morte cendre
Page 145 - 145
+ - Anonyme | Quatorzain | Incipit référence de l'œuvre : Est il nul mal qui soit semblable au myen
Page 145 - 146
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : O quel amour, quant desir de complaire
Page 146 - 147
+ - Anonyme | Treizain | Incipit référence de l'œuvre : Tel fut le feu de ma dilection
Page 147 - 148
+ - Anonyme | Treizain | Incipit référence de l'œuvre : Aveugles yeulx qui faictes jugement
Page 148 - 148
+ - Anonyme | Quatorzain | Incipit référence de l'œuvre : Si grant plaisir j'ay receu par sa veue
Page 149 - 149
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : C'est assez dict sans que plus vous en dictes
Page 150 - 150
+ - Anonyme | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : Je crains vous veoir et moins ne le desire
Page 150 - 151
+ - Anonyme | Quatorzain | Incipit référence de l'œuvre : Allez mes yeulx, excusez le parler
Page 151 - 152
+ - Anonyme | Quatorzain | Incipit référence de l'œuvre : Arrestez vous, o desir importun
Page 152 - 153
+ - Anonyme | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : Contre le feu qui veult tout affiner
Page 153 - 154
+ - Anonyme | Treizain | Incipit référence de l'œuvre : J'ay enduré perdre forme et couleur
Page 154 - 154
+ - Anonyme | Poème | Incipit référence de l'œuvre : N'est pas mon feu de la pire nature
Page 155 - 155
+ - Anonyme | Quinzain | Incipit référence de l'œuvre : Plus je congnois vostre tout et mon Rien
Page 156 - 156
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Que gaignez vous de pourchasser la mort
Page 157 - 157
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Oncques bon coeur ne se peult si tost rendre
Page 157 - 158
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Je sens tresbien qu'ung bendeau vous avez
Page 158 - 158
+ - Marguerite de Navarre | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Si bien celer, froideur ou fiction
Page 159 - 159
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : C'est ung grant cas que plus on me presente
Page 159 - 160
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Vous l'avez dict mais qui le pourroit croire
Page 160 - 160
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : L'on s'esbahyt de veoir qu'une seconde
Page 160 - 161
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Je congnois bien que je n'ay ny vertu
Page 161 - 161
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Mon parler n'est de vostre oreille digne
Page 162 - 162
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Voyés vous point mon extreme folie ?
Page 162 - 163
+ - Seigneur de La Vau | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si la rigueur des seconds vers fut faincte
Page 163 - 163
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Ce que dieu veult accorder, et l'honneur
Page 164 - 164
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Vous aurez tort, et si n'aurez qu'en bien
Page 164 - 165
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : L'on s'esbahyt de la camaleonte / Taulpe, haran et de la salemendre
Page 165 - 165
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Pour paistre l'oeil et affamer le coeur
Page 166 - 166
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Ce n'est failly de faillir à faillir
Page 166 - 167
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : J'estime tant la parfaicte amitié
Page 167 - 168
+ - Mellin de Saint-Gelais | Quinzain | Incipit référence de l'œuvre : Fidelité, vertu peu frequentée
Page 168 - 169
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour eust faict si on luy eust permys
Page 169 - 169
+ - Mellin de Saint-Gelais | Seizain | Incipit référence de l'œuvre : Quant le printemps commence à revenir
Page 170 - 170
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : A vostre escole où cruaulté s'aprend
Page 171 - 171
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : J'ay trop gardé la loix de ce Seigneur
Page 171 - 172
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Vous entendez tresmal ce que l'on pense
Page 172 - 172
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Il vauldroit myeulx au desir et au coeur
Page 173 - 173
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Que doy je plus, helas, dire ne faire ?
Page 173 - 173
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Quelque beau dieu, Amour, que vous soyez
Page 174 - 174
+ - Clément Marot | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Fleur de quinze ans (si Dieu vous saulve et gard)
Page 174 - 175
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Pour gaigner en paradis lieu
Page 175 - 175
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Ce qu'elle dit, pense, escript et souspire
Page 175 - 176
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Le myeulx sera de se renger
Page 176 - 176
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Honneur vous faict despriser (se me semble)
Page 176 - 177
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Le jugement, non pas l'affection
Page 177 - 177
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Je sçay tresbien qu'elle m'accusera
Page 177 - 178
+ - Mellin de Saint-Gelais | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Muette, aveugle et sourde vous me faictes
Page 178 - 178
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Dire je n'ose à grand peine vouloir
Page 179 - 179
+ - Anonyme | Sizain | Incipit référence de l'œuvre : Mes yeulx rendant grans ruisseaux jours et nuictz
Page 179 - 179
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Ce marbre icy fut jadis la fontaine
Page 180 - 180
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : L'ame laissant sa penible maison
Page 180 - 181
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Mais que me veult ceste ame ainsi criant
Page 181 - 181
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Seul et pensif par boys non habitez
Page 182 - 182
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Vous m'empeschez mon plaisant pourmener
Page 182 - 183
+ - Anonyme | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : Que dis tu vent par ta soufflante voix
Page 183 - 184
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : De louer tant et amour et sa dame
Page 184 - 184
+ - François Ier | Seizain | Incipit référence de l'œuvre : Le bien est mal, quant il n'est poinct durable
Page 185 - 186
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Que faictez vous, o importunes larmes
Page 186 - 186
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Vent zephyrin qui receux les odeurs
Page 186 - 187
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Quant j'eu mon feu descouvert à ma dame
Page 187 - 187
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Si vous n'exaulcez ma priere
Page 188 - 188
+ - Anonyme | Distique | Incipit référence de l'œuvre : Heureux seroit le coeur que je vous livre / Si vous lysiez en luy comme en ce livre.
Page 188 - 188
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Une j'ay veu, seule immortelle dame
Page 188 - 189
+ - Mellin de Saint-Gelais | Epitaphe de feue Madame de Traves | Incipit référence de l'œuvre : Ne faictes poinct de tombeaux sumptueux
Page 189 - 189
+ - Mellin de Saint-Gelais | Epitaphe pour vieillard avaricieux | Incipit référence de l'œuvre : Cy gist ung corps qui ne sceut en sa vie
Page 190 - 190
+ - Mellin de Saint-Gelais | Epitaphe pour vieillard avaricieux | Incipit référence de l'œuvre : S'on ne mourroit qu'en guerre ou par exces
Page 190 - 190
+ - Clément Marot | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Ouïr parler de ma Dame et maistresse
Page 191 - 191
+ - Clément Marot | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Elle a tresbien ceste gorge d'Albastre
Page 191 - 192
+ - Clément Marot | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Nanny desplaist et cause grand soucy
Page 192 - 192
+ - Mellin de Saint-Gelais | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si dieu vouloit pour ung jour seullement
Page 192 - 193
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Cest archerot, ainsy qu'on me saignoit
Page 193 - 193
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Le paouvre serf qui sent que l'on luy donne
Page 193 - 194
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Las ! qu'on congneust mon vouloir sans le dire
Page 194 - 194
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : O quel douleur de celer ung vouloir
Page 194 - 195
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Que je te plaings, o celluy qui t'avance
Page 195 - 195
+ - Clément Marot | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : De ceulx qui tant de mon bien se tourmentent
Page 195 - 196
+ - Marguerite de Navarre | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Les saulvez ont le veoir pour leur contentement
Page 196 - 196
+ - Anonyme | Rondeau | Incipit référence de l'œuvre : Si vous m'aymez, vous faictes le debvoir
Page 196 - 197
+ - François Ier | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Ce qui souloit en deux se despartir
Page 197 - 198
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Mon plaisir est de sçavoir demander
Page 198 - 198
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Si ce n'estoit que le vice du temps
Page 198 - 199
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : La mort disoit avoir commission
Page 199 - 199
+ - Anonyme | Douzain | Incipit référence de l'œuvre : Honneur, despit encontre Amour, a dict
Page 200 - 200
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Quant est de moy, fermeté je me treuve
Page 200 - 201
+ - Anonyme | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Amour a dict que de ma fermeté
Page 201 - 201
+ - Anonyme | Onzain | Incipit référence de l'œuvre : Vous avez faict, o Amour, ung nouveau
Page 202 - 202
+ - Anonyme | Blason d'une nuit | Incipit référence de l'œuvre : O doulce nuyct, o nuyct heureuse et belle
Page 202 - 204
+ - Anonyme | Poème | Incipit référence de l'œuvre : De vous, madame, où ny bouche ny main
Page 204 - 209
+ - Mellin de Saint-Gelais | Epître | Incipit référence de l'œuvre : Pour tous les biens qui sont deça la mer
Page 209 - 213
+ - Anonyme | Epître | Incipit référence de l'œuvre : On dict qu'amour pour estre maintenue
Page 214 - 218
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Faire ne puis sans dueil et desplaisir
Page 219 - 219
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Apres l'iver et poignante froidure
Page 219 - 220
+ - Anonyme | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Qui profiter veult en saincte escripture
Page 220 - 220
+ - Anonyme | Quatrain | Incipit référence de l'œuvre : Pour gaigner en paradis lieu
Page 221 - 221
+ Bibliographie
3 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 05/10/2016, notice d'après reproduction