Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Huitain | François Ier, roi de France (1494-1547) | Doulce memoire en plaisir consommée

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "Huitain, François Ier, roi de France (1494-1547)" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/22188). Consultation du 24/06/2024

+ Identification
Titre Huitain
Commentaire sur le titre
Auteur François Ier, roi de France (1494-1547)
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit Doulce memoire en plaisir consommée
Niveau d'incipit Texte
Commentaire sur l'incipit
Forme vers
Commentaire sur l'œuvre
Edition de référence Kane, 1984
Pièce D60
Datation détaillée Avant 1538, date de la première attestation dans un livre de musique.
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2019-02-25 09:21:36 - Anne-Françoise Leurquin
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
Autres textes repères
  • Explicit, Texte : Finist le bien, le mal soudain commence
+ Description
Section : Ensemble
Versification Nombre de vers 8
Type de vers Décasyllabes
Schéma de rimes ABAB BCBC
Alternance des rimes féminines et masculines Oui
+ Thésaurus et événements
  • aucun mot clef

Aucun événement
+ Œuvres associées
3 associations
> Source de : Anonyme | Huitain | Finy le bien, le mal soubdain commence, / Tesmoings en sont noz malheurs qu'on peult veoir
Le huitain anonyme est composé "à rebours" de celui de François Ier : l'explicit de l'un est l'incipit de l'autre et vice versa. Les rimes sont identiques.
> Source de : Hugues Salel | Huitain | Finy le bien, le mal soudain commance, / O cueur heureux, qui mect à nonchaloir
Le huitain de Salel est composé "à rebours" de celui de François Ier : l'explicit de l'un est l'incipit de l'autre et vice versa. Les rimes sont identiques.
> Source de : Anonyme | Le Badin, la Femme et la Chambriere | Douce memoire en plaisir consommee / En plaisir consommee. / Ne suis je pas bien etoree ?
Le premier vers de la farce semble se souvenir de la chanson célèbre de François Ier.
+ Témoins
10 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Manuscrit : CHANTILLY,  Bibliothèque du Château (Musée Condé),  0520 (1470)
+ - Manuscrit : Paris,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  12484
+ - Manuscrit : Paris,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  fr. 00879
+ - Manuscrit : Paris,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  fr. 03940
+ - Manuscrit : Paris,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  fr. 25452
+ - Manuscrit : Paris,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  nouv. acq. fr. 11716
+ - Manuscrit : Paris,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  Rothschild 2965 (803 a)
+ - Manuscrit : Paris,  Collection particulière,  Vente Sourget 2000 / n° 22
+ - Manuscrit : SOISSONS,  Bibliothèque municipale,  0200 (188)
+ - Imprimé : La Fleur de poesie francoyse, Paris, Alain Lotrian, 1542
+ Bibliographie
2 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 29/06/2018, notice d'après reproduction