Retour
Référence bibliographique sélectionnée X Patrick Gautier Dalché, Les savoirs géographiques en Méditerranée chrétienne (XIIIe siècle), Micrologus, 2, 1994 : p. 75-99 | 
+ -Référence
Patrick Gautier Dalché, Les savoirs géographiques en Méditerranée chrétienne (XIIIe siècle), Micrologus, 2, 1994 : p. 75-99
Au XIIIe s., le monde chrétien méditerannéen est d'abord l'héritier de traductions de l'arabe, portant surtout sur l'astronomie; mais il voit l'apparition et le développement d'outils nouveaux: boussole, carte nautique, portulan. L'existence des Etats latins de Terre sainte, les contacts et la lutte avec les Musulmans et les Mongols provoquent un certain renouvellement de l'image du monde.. Géographie astronomique de l'habitable : la zone tempérée habitable s'étend (Robert l'Anglais, Raymond Lulle, Restoro d'Arezzo, Pietro d'Abano, Marco Polo); localisation du paradis; l'empreinte astrologique des climats implique que les potentialités naturelles et les ressources de chacun d'entre eux , de même que l'aspect physique et les moeurs de leurs habitants, sont variables infiniment. ces faits relèvent donc de la science et non des fables traditionnelles sur les confins du monde habité.. Géographie nautique et commençante de la Méditerranée: la première attestation du système moderne de la rose des vents (16 ou 32) apparaît dans le Trésor de Brunetto Latini (1267-1268), une deuxième attestation figure dans le Breviari d'amor de Matfré Ermengau (après 1288); les premières cartes nautiques auraient été construites sans usage de la boussole, par recolement des indicationq fournies par les marins pour chaque bassin de la Méditerranée, et par juxtaposition sur une carte d'ensemble. Etude d'un traité inédit datant de vers 1200.. Géographie de la Terre sainte et de l'Orient lointain: au tournant du XIIe et du XIIIe s., ce ne sont plus les monuments de la Passion du Christ qui retiennent exclusivement l'attention, mais les récits de pèlerinages deviennent de vrais récits de voyage, où se multiplient les choses vues (Haymar, Jacques de Vitry, Burchard de Mont Sion). Les interrogations sur l'origine des Mongols (premières missions franciscaines en Inde, attaque de la Hongrie et de la Pologne) ont une tonalité eschatologique. Guillaume de Rubrouck écrit le premier vrai récit de voyage, puis Jean de Plan Carpin et Riccoldo da Monte di Croce. Les croyances médiévales (...), transmises par les géographes romains à partir d'un très ancien fonds asiatique recueilli par les paradoxographes grecs, correspondaient assez exactement aux croyances locales queles voyageurs apprenaient de leurs informateurs.. La géographie des Otia imperialia (premier but: localiser les mirabilia) est à la fois historique et contemporaine. La connaissance géographique souffre alors d'une grave limitation: le savoir qui l'exprime n'a pas encore acquis un statut scientifique autonome. Mais la méthode qui préside à son élaboration n'a plus grand chose à voir avec les essais du siècle précédent, comme le montre une comparaison entre le Liber de divisione orbis terrarum et l'Imago mundi d'Honorius: remise en cause de la tradition, remaniement épistémologique.. vol. 2: Le scienze alla corte di Federico II - Sciences at the Court of Frederick II
+ -Sujets traités
12 œuvres traitées
> Jean d'Antioche | Otia imperialia | Nous avons ja mene a-ffin dieu mercy les deux parties du livre et chascune partie est ordonnee par distinctions et par termes
> Jean de Vignay | Otia imperialia | A fin que a l'uevre commencie nous devison perfection deu raison est puis que nous avons devise la creacion du ciel et de la terre
> Matfre Ermengau | Breviari d'amor | Sabchon li fizel aimador Que doas manieras son d'amor
> Gossuin de Metz | Image du Monde | Qui bien veut entendre a cest livre Et savoir comment il doit vivre
> Brunetto Latini | Tresor | Cest livre est apelez tresor car si come li sires qui viaut en petit leu amasser choses de grandisme vaillance
> Anonyme | Lucidaire | Quantes fois m'ont requis nostre deciple que ge lor deliasse unes sentences qui molt estoient enlaciés
> Anonyme | Lucidaire | Quant a parler de noblesce espiretuelment la greigneur noblesse qui soit ne que home ne femme puisse acquerre
> Anonyme | Lucidaire | A ceste comenchailhe / Pri a dieu qu'il me vailhe / Et al seint esperit /Qu'il m'otroit que n'i failhe
> Anonyme | Lucidaire | Suvent sui priez de mes deciples
> Anonyme | Lucidaire | C'est livre fist un maistre
> Anonyme | Lucidaire | Tres bon maistre, je te prie que pour l'onneur de Dieu et le proffit de saincte Esglise
> Anonyme | Livres des merveilles | En tristesse et en langueur estoit ung homme en terre estrange...
3 intervenants traités
Gervais de Tilbury
Honorius Augustodunensis
Jacques de Vitry
+ -Thésaurus
  • Littérature scientifique