Détail d'imprimé

Retour
Imprimé sélectionné

X Guillaume Bochetel, La tragedie d'Euripide nommée Hecuba, Paris, Robert Estienne, 1544

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "Guillaume Bochetel, La tragedie d'Euripide nommée Hecuba, Paris, Robert Estienne, 1544" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/imprime/81262). Consultation du 15/08/2022

+ Identification
Auteur Guillaume Bochetel
Titre La tragedie d'Euripide nommée Hecuba
Commentaire du titre Titre long : "La tragedie d'Euripide nommée Hecuba : Traduicte de Grec en rhythme Francoise, dediée au Roy"
Datation détaillée 1544
Ville Paris
Commentaire de l'imprimé Numérisation Wien ÖNB.
Il est très vraisemblable que l'intégralité des pièces de cet imprimé soit du même auteur. Ces oeuvres et traductions ont longtemps été attribuées à Lazare de Baïf. René Sturel a montré en 1910 qu'il s'agit plutôt de Guillaume Bochetel.
Etat de la saisie validée
Intervenants
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres textes repères
  • aucun autre texte repère
+ Description
Section : Ensemble
Composition projet Nombre de feuillets 56
Nombre de cahiers 7 Numérotés de A à G.
Paratexte Présence privilège Non
Présence d'un colophon Non
Marque de l'imprimeur Oui Page de titre
+ Exemplaires
+ Manuscrits et imprimés associés
1 association
> A été copié dans : La tragedie d'Euripide nommée Hecuba | Paris | Robert Estienne | 1550
Réédition
+ Contenu
21 œuvre(s) :
Tout développer Tout réduire
triée(s) par
+ - Guillaume Bochetel | Epître en prose | Incipit référence de l'œuvre : Gorgias Leontin, homme de grand nom entre les anciens qui ont esté celebrez par leurs lettres et scavoir...
Page 3 - 5
+ - Guillaume Bochetel | Hecuba | Incipit référence de l'œuvre : Des abysmes je viens d'enfer parfons et noirs
Page 7 - 76
+ - Guillaume Bochetel | Fable de Caunus et Biblis | Incipit référence de l'œuvre : Si celuy dieu qui du monde est vainqueur
Page 77 - 90
+ - Guillaume Bochetel | Silve de Silvanius | Incipit référence de l'œuvre : Silvanius, l'amant tresgracieux
Page 90 - 95
+ - Guillaume Bochetel | Epitaphe | Incipit référence de l'œuvre : Amour cerchant tousjours soubz son pouvoir reduire
Page 95 - 97
+ - Guillaume Bochetel | Epitaphe | Incipit référence de l'œuvre : Ne cerchez pas soubz ce petit tombeau
Page 97 - 97
+ - Guillaume Bochetel | Ballade | Incipit référence de l'œuvre : Rabat de dueil et ressource de joye
Page 97 - 99
+ - Guillaume Bochetel | Ballade | Incipit référence de l'œuvre : Aisles de cueurs pleins de legiereté
Page 99 - 100
+ - Guillaume Bochetel | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Amour voyant l'ennuy qui tant m'oppresse
Page 100 - 100
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : D'ung hault rocher, à tous inaccessible
Page 100 - 101
+ - Guillaume Bochetel | Dizain d'amour | Incipit référence de l'œuvre : Si ce qui est encloz dedens mon cueur
Page 101 - 101
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Quand Alpheus veit la belle Arethuse
Page 101 - 101
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Faire ne puis sans dueil et desplaisir
Page 101 - 102
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : O quel regrect à ceulx de departir
Page 102 - 102
+ - Guillaume Bochetel | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Voyant souffrir celle qui me tourmente
Page 102 - 102
+ - Guillaume Bochetel | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : La venimeuse et trop poignante espine
Page 102 - 103
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Puis que je n'ay de me plaindre raison
Page 103 - 103
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Main, plume et bouche entendoyent s'excuser
Page 103 - 103
+ - Guillaume Bochetel | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Si vous aviez tel desir de me veoir
Page 103 - 104
+ - Guillaume Bochetel | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : Qui veult d'amour scavoir tous les esbaz
Page 104 - 104
+ - Guillaume Bochetel | Dizain | Incipit référence de l'œuvre : Venus par tout cerche son filz perdu
Page 104 - 104
+ Bibliographie
2 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 07/02/2018, notice d'après reproduction