Retour
Référence bibliographique sélectionnée X Karen Pratt, Direct speech, a key to the German adaptor's art, Medieval translators and their craft, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, 1989 : p. 213 - 246 | 
+ -Référence
Karen Pratt, Direct speech, a key to the German adaptor's art, Medieval translators and their craft, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, 1989 : p. 213 - 246
Comment les traducteurs allemands médiévaux de romans français rendent les emplois du discours direct. Exemples tirés de :. - Veldeke, traduction d'Enéas. - Gottfried von Strassburg, Tristan. - Hartman von Aue, divers romans de Chrétien de Troyes. - Meister Otte, traduction d'Eracle de Gautier d'Arras. - Floire et Blancheflor, trad en moyen-néérlandais par Diederic van Assanade (1260) CRFifteenth-Century Studies 16 (1990) 259-265 (Edelgard E. DuBruck)Cité dans Klapp 1990 n° 1833Mots-clés :Traduction//Adaptation//Sources//Litt comparée pays-bas//Litt comparée Allemagne//Enéas//Tristan//Chrétien de troyes//Gautier d'arras: eracle//Eracle: gautier d'arras//Floire et Blancheflor//
+ -Sujets traités
4 œuvres traitées
> Anonyme | Tristan en prose | Apres ce que je ai leu et releu et pourveu par maintes foiz le grant livre de latin
> Anonyme | Eneas | Quant Menelaus ot Troie asise, / Onc n'en torna tresqu'il l'ot prise
> Gautier d'Arras | Eracle | Se Gautiers d'Arras fist ainc rien / Qu'om aourner li doive a bien
> Anonyme | Floire et Blanchefleur | Seignor baron, or entendeiz
1 intervenant traité
Chrétien de Troyes
+ -Thésaurus
  • aucun mot clef