Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Epître à un ami ingrat | Anonyme | Sçaiz tu dequoy depuys sept ans je vis

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "Epître à un ami ingrat, Anonyme" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/23672). Consultation du 03/10/2022

+ Identification
Titre Epître à un ami ingrat
Commentaire sur le titre
Auteur Anonyme
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit Sçaiz tu dequoy depuys sept ans je vis
Niveau d'incipit Texte
Commentaire sur l'incipit
Forme vers
Commentaire sur l'œuvre Une femme trahie écrit à son ami qui en a épousé une autre, ce qu'elle a appris à Tours. Elle mentionne le fait que son père a voulu "grand mal" à cet ami. Elle l'aime toujours.
A deux reprises la lettre M est utilisée, apparemment à la place du prénom de l'épouse, qui semble identique à celui de la locutrice. Un jeu de mot avec "ame" (façon de prononcer le M de l'alphabet) est également possible.
Si l'épître de Sainte-Marthe répond effectivement à celle-ci (ce qui n'est pas certain), la date de composition peut être resserrée (1530-1540).
Edition de référence
Pièce
Datation détaillée Avant 1543 date de la première attestation imprimée
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2019-08-08 17:01:02 - Claire Sicard
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
  • aucun autre intervenant
Autres textes repères
  • aucun autre texte repère
+ Description
Section : Ensemble
Versification Nombre de vers 62
Type de vers Décasyllabes
Schéma de rimes rimes plates
Alternance des rimes féminines et masculines Non sans régularité
Enonciation Locuteur femme
+ Thésaurus et événements
  • aucun mot clef

Sujet Action Objet Lieu Temps
est mentionné/sont mentionnés Tours
+ Œuvres associées
1 association
> A pour réponse : Charles de Sainte-Marthe | Epître à une dame ingrate | Il me desplaist, Madame, que mon Sort
Dans les recueils polygraphiques, la pièce de Sainte-Marthe, écrite au nom d'un gentilhomme, répond à l'épître qu'a adressée une dame à celui qui l'a trahie. On ne peut savoir avec certitude s'il s'agit d'un dialogue habilement mais artificiellement reconstitué ou si l'épître de Sainte-Marthe (qui figure seule dans sa plus ancienne attestation) a effectivement été conçue pour répondre à celle de cette dame.
+ Témoins
5 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Imprimé : Poésie facecieuse [Recueil de vraye Poesie Françoyse], LYON, Benoit Rigaud, 1559
+ - Imprimé : Le Recueil de vraye Poesie Françoyse, Paris, Denis Janot pour Denis Janot, Jean Longis et Vincent Sertenas, 1543
+ - Imprimé : Le Recueil de vraye Poesie Françoyse, Paris, Denis Janot, 1544
+ - Imprimé : Le Recueil de Poesie Françoyse, LYON, Jean Temporal, 1550
+ - Imprimé : Le Recueil de Poesie Françoyse, Paris, Veuve François Regnault, 1555
+ Bibliographie
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 08/08/2019, notice d'après reproduction