Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Ballade | Clément Marot | C'est ce qu'il ayme, et si le tient de race

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "Ballade, Clément Marot" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/21847). Consultation du 22/02/2024

+ Identification
Titre Ballade
Commentaire sur le titre
Auteur Clément Marot
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit C'est ce qu'il ayme, et si le tient de race
Niveau d'incipit Refrain
Commentaire sur l'incipit Selon Defaux, le refrain de la ballade est inspiré par Pétrarque, Rime, 128, v. 42.
Forme vers
Commentaire sur l'œuvre
Edition de référence Defaux, 2002.
Pièce
Datation détaillée c. 1534, date de l'édition imprimée princeps.
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2019-03-05 14:49:27 - Claire Sicard
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • Icelluy Prince des Poetes declaire de qui Cupido est heritier. dans les Fleurs de Poesie françoyse (1534).
Autres intervenants
Autres textes repères
  • Incipit, 2e strophe : Sa mere apres en tous ses parentez
  • Incipit, 3e strophe : Pour alleger les tormentz intentez
  • Incipit, Envoi : Amour le feu a de Vulcan noircy
  • Incipit, Texte : Loyaulx amans qui les durs coups sentez
+ Description
Section : Ensemble
Versification Nombre de vers 38
Type de vers Décasyllabes
nombre de strophes 3 + un envoi
Nombre de vers par strophe 11 + 5 dans l'envoi
Schéma de rimes ABAABCCADCD
Refrain structurel Oui C'est ce qu'il ayme, et si le tient de race
Refrain Localisation fin de strophe
Refrain Longueur 1 vers
Envoi Présence Oui
Envoi strophe spécifique Oui Cinquain : CCDCD
Alternance des rimes féminines et masculines Oui
+ Thésaurus et événements
  • aucun mot clef

Aucun événement
+ Œuvres associées
1 association
> A rapprocher de : Victor Brodeau | Seizain | Merveille n'est qu'amour plus que mort furieux
Le seizain de Brodeau est une réécriture de la ballade de Marot, elle-même inspirée de Pétrarque, selon Defaux.
+ Témoins
2 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Manuscrit : SOISSONS,  Bibliothèque municipale,  0200 (188)
+ - Imprimé : Hecatomphile. Les fleurs de Poesie Françoyse, Paris, Louis Blaubloom pour Galliot du Pré, 1534
+ Bibliographie
2 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 07/04/2018, notice d'après reproduction