Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Sermon | Anonyme | Erat quidam regulus cuius filius infirmabatur Capharnaum. Nos trovons lisant en l'evangile d'ui, que uns rois vint une fois a Nostre Segnor : si li pria qu'il venist a son fil qui se moroit, e qu'il li donast santé...

Comment citer cette fiche ?

notice de "Sermon, Anonyme" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/18698). Consultation du 05/12/2022

+ Identification
Titre Sermon
Commentaire sur le titre
Auteur Anonyme
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit Erat quidam regulus cuius filius infirmabatur Capharnaum. Nos trovons lisant en l'evangile d'ui, que uns rois vint une fois a Nostre Segnor : si li pria qu'il venist a son fil qui se moroit, e qu'il li donast santé...
Niveau d'incipit Texte
Commentaire sur l'incipit
Forme prose
Commentaire sur l'œuvre
Edition de référence Robson, 1952
Pièce 43
Datation détaillée 1168-1175
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2021-03-17 21:21:27 - Marie-Laure Savoye
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie en cours
Autres titres
  • Sermon pour le 21e dimanche après la Pentecôte.
Autres intervenants
Autres textes repères
  • Incipit, Thema : Erat quidam regulus cuius filius infirmabatur Capharhaum. (latin)
  • Explicit, Texte : ... e force e vigor par coi nos puisons deservir la glorie pardurable, quod ipse prestare dignetur.
  • Explicit, Texte : ... nos doinst issi pardoner ço que l'on nos mesfait e mesdit e tele uevre faire en ceste vie que nos puisons avoir e conquerre la glorie pardurable, quod.
+ Description
Aucune description
+ Thésaurus et événements
  • aucun mot clef

Aucun événement
+ Œuvres associées
1 association
> Fait partie de : Anonyme | Sermons dits de Maurice de Sully | Segnor provoire ceste parole ne fu mie solement dite
+ Témoins
1 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Manuscrit : CHARLEVILLE-MEZIERES,  Bibliothèque municipale,  0090
+ Bibliographie
2 référence(s)
+ Signature