Détail de manuscrit

Retour
Manuscrit sélectionné

X

Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 01649

Comment citer cette fiche ?

Géraldine Veysseyre, notice de "Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 01649" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/manuscrit/73633). Consultation du 12/08/2022

+ Identification
Exemplaire
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 01649
Titre
Commentaire sur le titre
Datation détaillée 15e s. (Veysseyre et aliae, 2008 ; date confirmée par le terminus ad quem du "Floret" contenu dans le ms., texte postérieur à 1400) ; postérieur à 1445 et antérieur à 1485 au vu des filigranes.
Langue principale oil-français
Commentaire sur le manuscrit I. La répartition des cahiers, la présence d'un seul filigrane tout au long du ms. ainsi que l'homogénéité de la présentation prouvent que les deux textes présents ont été copiés ensemble lors du projet de publication initiale.
II. 1) La place de l'enluminure liminaire, laissée vierge, a été comblée par un écu qui est sans doute une marque de possesseur : rayé rouge et jaune, avec diagonale au sein de laquelle le fond est blanc, avec de petites taches noires mais aussi des taches noires ovales plus longues et entourées de minces traits courts, ces taches noires plus grandes ressemblant de ce fait à des insectes, écu entouré de décors végétaux (tiges vertes et fleurs rouges). Au-dessus de l'écu se trouve un philactère au sein duquel on lit "Pregri[eci]ault" (pour la partie entre crochets carrés, je ne suis pas certaine de ma lecture).
2) La lampe à ultra-violets, passée sur les feuillets liminaires et vierges du ms., n'a pas permis de déceler d'autre marque de possesseur.
Etat de la saisie en cours
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
  • aucun autre intervenant
Autres textes repères
  • Incipit, Fleuret, prologue : Qui de ce livre prent le tiltre / Par ordre et chascun chapistre
  • Incipit, Fleuret, texte : Cy commence le noble livre / De Fleuret, qui le veult ensuire / Ne puet faillir d'estre delivre
  • Incipit, Pelerinage de vie humaine : A ceulx de ceste region / Qui point n'y ont de mansion
  • Explicit, Fleuret : Et touz noz meffaiz nous pardonne / Et sa grace nous habandonne
  • Explicit, Pelerinage de vie humaine : Celle fin est le guerredon / Et la remuneracion / De la joie de Paradis / Que Dieu doint aux mors et aux vifs
  • Incipit repère, Texte : Et par engins ens les mettoient / Premier y vy saint Benoist
+ Description
Section : Folio (1 - 86)
Mise en texte Rubrication Non Absence totale de rubriques, qu'il s'agisse de rubriques de type didascalique ou de rubriques plus développées segmentant le Pèlerinage en chapitres
Eléments rubriqués Initiales de chaque vers Les initiales des vers, et même certaines lettres intérieures, sont rehaussées de rouge.
Structuration niveau 1 taille en UR 3 Initiale rouge, ornée ensuite au crayon de modestes filigranes verts (exclusivement à l'ouverture du texte).
Illustration Projet Présence illustration Non
Illustration Description Voir détail Pas d'enluminures quoique des espaces vierges aient été ménagés pour en insérer : 79 à l'échelle de l'ensemble du "Pèlerinage de vie humaine" (37 au sein du premier livre, 16 au sein du second, 7 au sein du 3e, enfin 19 au sein du 4e livre))
Section : Ensemble
Support Type support Papier D'après le filigrane notamment présent au f. 102 et de la série au sein de laquelle il s'inscrit dans le répertoire de Piccard, il s'agit d'un papier dont l'origine géographique peut être large, puisque la série de Piccard est attestée en principalement en Allemagne (Cologne ou Bonn par exemple), en Belgique (Utrecht) ou aux Pays-Bas (La Haye), mais aussi en Ecosse (Glasgow). Il ne semble pas s'agir d'un papier de provenance française. Les filigranes qui, dans le répertoire de Piccard, s'inscrivent dans la série la plus proche du présent filigrane sont datés entre 1447 et 1485.
Hauteur page (en mm) 295
Largeur page (en mm) 205
Foliotation ancienne Non Numérotation moderne en chiffres arables dans le coin supérieur droit de chaque feuillet.
Filigrane description Oui Le filigrane (f. 102 par exemple) représente une fleur de lis au sein d'un écu surmonté d'une croix d'où partent 3 flèche. Aucun filigrane proche n'est attesté dans Briquet. Dans Piccard, le dessin du présent filigrane est proche de la série qui regroupe les n° 128209 à 128224 sans qu'aucun des éléments de cette série y correspond sur le plan des dimensions ou de l'écartement des chaînettes. Le présent motif mesure 46 mm * 20 et l'écartement des chaînettes est de 35 mm.
Composition projet Nombre de feuillets 109 Précédés et suivis de 2 ff. de garde modernes en papier
Nombre de cahiers 7
Type de cahiers Octonions Exclusifs
Formule des cahiers 6*VIII + VIII incomplet (manque 3 ff. dans la seconde partie du cahier) Présence d'une seule réclame, au f. 16v. Par la suite, les cahiers sont repérables grâce à leur couture centrale, permettant notamment d'identifier la composition du dernier cahier, dont la couture médiane se situe entre les ff. 104 et 105.
Préparation de la page Nombre de colonnes 2
Nombre de lignes écrites 42 Chiffre moyen, sachant que pour chacun des deux textes on observe des fluctuations entre 38 et 45 lignes par colonne
Justification hauteur (en mm) 230 Légères fluctuations d'un feuillet à l'autre
Justification largeur (en mm) 142 Oscillations d'une page à l'autre, entre 138 et 145 mm environ, et ce à l'intérieur des deux textes copiés
Unité de Réglure (en mm) 5,5 Légères variations d'une page à une autre à l'échelle de l'ensemble du ms.
Largeur de colonne (en mm) 60 Oscillations notables d'une page à l'autre, entre 50 et 70 mm. Les deux colonnes d'une même page sont tantôt de même largeur, tantôt disparates
Largeur d'entrecolonne (en mm) 1,5 Fluctuations réduites (entre 1,4 et 1,6 mm) d'une page à une autre.
Réglure Oui Le schéma de réglure est assez fruste : 4 traits verticaux délimitant les 2 rectangles d'écriture et les 3 zones de marges, et 2 traits horizontaux délimitant les marges inférieure et supérieure. Les différentes unités de réglure ne sont pas délimitées. Même les feuillets restés vierges à la fin du volume ont été dotés d'un schéma de réglure.
Procédé de réglure Mine de plomb Le trait laissé par la mine de plomb est discontinu sur chaque page, la ligne de réglure se discernant par un espace blanchi au lieu de tracé lorsque la mine de plomb n'a pas marqué
Mise en texte Titre courant Non
Structuration niveau 1 type initiale monochrome Initiales rouges de 3 unités de réglure aux ff. 1ra et 87ra
Ecriture Nombre de mains 1 L'écriture est suffisamment cursive pour qu'un changement de main ait été perceptible, le cas échéant. L'identitié de la main pour l'ensemble de la copie est donc assurée.
Module o (en mm) 1 Mesure réalisée, comme les suivantes, au f. 52v. Légères fluctuations d'une page à l'autre, notamment en fonction d'une UR elle aussi légèrement fluctuante.
Module l (en mm) 2,7 Oscille entre 2,5 et 3 au sein de la page
Module p (en mm) 0,9 Parfois 0,8 seulement. De toutes les façons, les "p" ont tendance à aller se chevaucher avec le texte de la ligne inférieure, de même que les hastes descendantes des "q".
Type d'écriture Cursiva currens/libraria Certaines accointances avec la pl. 97 de Derolez, 2003, sans que la physionomie générale de l'écriture soit identique. Dans les deux cas, nombreuses formes de ligatures. Accointances peut-être plus remarquables encore avec la pl. 108 du même Derolez, 2003, surtout dans la physionomie d'ensemble.
Table du ms. Table ancienne Non
Section : Folio (86 - 102)
Mise en texte Rubrication Oui Présence de quelques titres de parties à l'encre rouge, d'une écriture médiévale apparemment différente de celle de la copie : "De la foy catholique" (marge supérieure du f. 87rb), "des commandemens de la loy" (f. 77va), "des pechiés en general" (f. 88ra), "des sept pechiés mortelz (f. 88rb). Par la suite, les rubriques manquent au sein des espaces blancs qui avaient été ménagés pour elles.
Eléments rubriqués Initiales de vers Les initiales de vers sont rehaussées de rouge, de même que certaines majuscules internes aux vers, de même que des éléments de ponctuation (barres obliques internes aux vers). Ces éléments rubriqués ont une présentation analogue à ceux du "Pèlerinage de vie humaine".
Structuration niveau 1 taille en UR 3 Seulement à l'ouverture du corps du texte (f. 87ra), après le prologue (f. 86va-vb), du fait que le copiste a perçu ce prologue comme la fin du "Pèlerinage de vie humaine"
Structuration niveau 2 type initiale monochrome Rouge
Structuration niveau 2 taille en UR 2 Ces initiales suivent systématiquement les blancs ménagés pour la rédaction de rubriques
Illustration Projet Présence illustration Non Des blancs scandent l'ensemble du texte, mais ils ne dépassent jamais 4-5 UR, ce qui laisse à penser qu'il s'agissait plutôt de ménager l'espace de rubriques comme celles qui articulent les premiers feuillets de ce texte que des enluminures, comme dans le "Pèlerinage" précédent.
+ Histoire du (des) volume(s)
+ - Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 01649

+ Manuscrits et imprimés associés
aucune association
+ Contenu
3 œuvre(s) :
Tout développer Tout réduire
triée(s) par feuillets
+ - Guillaume de Digulleville | Pèlerinage de vie humaine, 1e rédaction | Incipit référence de l'œuvre : A ceuz de ceste region / Qui point n'i ont de mansion / Ains y sont tous com dit saint Pol / Riche povre sage et fol
Folio 1ra - 86rb
+ - Anonyme | Floret | Incipit référence de l'œuvre : Cy commence le noble livre De floret qui le veult eslire
Folio 86va - 102ra
+ - Anonyme | Traité de mnémotechnie | Incipit référence de l'œuvre : En avril, en juing et en septembre / De trente jours et en novembre / Les autres moys ont XXXI tuit / Excepté fevrier qui en a que XXVIII
Folio 102ra - 102ra
+ Bibliographie
3 référence(s)
+ Signature
  • Géraldine Veysseyre, 12/11/2013, notice d'après original