Retour
Référence bibliographique sélectionnée X Léopold Pannier, Les lapidaires français du Moyen Age, du XIIe, XIIIe et XIVe siècles, Bibliothèque de l'Ecole des hautes Etudes, Sciences historiques et philologiques, 52, Paris, Champion, 1882 | 
+ -Référence
Léopold Pannier, Les lapidaires français du Moyen Age, du XIIe, XIIIe et XIVe siècles, Bibliothèque de l'Ecole des hautes Etudes, Sciences historiques et philologiques, 52, Paris, Champion, 1882
+ -Sujets traités
12 œuvres traitées
> Anonyme | Lapidaire | Evax fut un mult riches reis
p. 20-25 et 28-69
> Anonyme | Lapidaire de Modène | Et miels plaisir a Diu le fait Eneas qui tant perilla
p. 71-73 et 81-108
> Anonyme | Lapidaire de Berne | Cil qui escript oevre novelle
p. 73-75 et 108-144
> Anonyme | Lapidaire de Cambridge | En Indie la plus lontaine
p. 75-77 et 145-188
> Anonyme | Lapidaire | Hom trovet lisant que Evax li reis de Arabir
p. 78
> Anonyme | Lapidaire | On treuve lisant que Eveas
> Anonyme | Lapidaire | Evaux fu un riches roys d'une contree qui est appelee Arabe
pp. 25-29
> Anonyme | Lapidaire | Comment on trouve ou livre appelle le lapidaire aultreffoiz le roi
pp. 27-28
> Jean de Mandeville | Lapidaire 1ère rédaction | L'escarboucle est rouge en maniere de charbon ardent
> Jean de Mandeville | Lapidaire 2ème rédaction du 15e s. | Premierement nous dirons de la premiere prenommee escarboucle, laquelle est rouge en maniere de couleur d'un charbon ardant
> Jean à la Barbe | Lapidaire | Sardes et almandis et jargonsce sont contraire ensemble, mais la jargonsce at tout les virtus de ces pieres et est plus digne chose et elle donne colour gentille et vermeille
> Anonyme | Lapidaire | Cil qui aiment pierres de pris / Doivent oir que a empris / Cil qui les pierres et prise / Moult s'entremet de haut emprise
3 projets de parution traités
> AIX-EN-PROVENCE | Bibliothèque municipale | 0164 (Rés. ms. 12)
> CAMBRIDGE | Gonville and Caius College | 435/435
> Paris | Bibliothèque nationale de France, Manuscrits | fr. 24870
+ -Thésaurus
  • aucun mot clef