Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Temple de Boccace | Georges Chastellain | Une dame, nagaires demenant deuil et soy complaignant a moy de fortune, qui lui avait procuré, ce disoit, importable annuy

Comment citer cette fiche ?

Section romane, notice de "Temple de Boccace, Georges Chastellain" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/3953). Consultation du 27/05/2022

+ Identification
Titre Temple de Boccace
Commentaire sur le titre
Auteur Georges Chastellain
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit Une dame, nagaires demenant deuil et soy complaignant a moy de fortune, qui lui avait procuré, ce disoit, importable annuy
Niveau d'incipit Texte
Commentaire sur l'incipit
Forme prose
Commentaire sur l'œuvre Un manuscrit, réalisé en Touraine vers 1500, a été vendu chez Akron (Ohio, Usa) en 1987 (catalogue n°114). Peut-être est-ce le même qui est passé en vente à la Librairie Valette à Paris en 1988 (catalogue n° 9). Autre ms passé en vente chez Thomas à Londres en 1988 (catalogue 50, n° 3, ms du Nord de la France, seconde moitié 15e). Ms Nord de la France, 2nde moitié 15e, en vente chez Sotheby le 23 juin 1987.Ms vendu le 21 mars 1973 à Drouot. Vente Bérès 1981, n° 3 (ms sur papier vers 1460) + un ms en coll. part. à Evanston, Illinois
Edition de référence
Pièce
Datation détaillée vers 1463
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2013-08-23 13:25:04 - Anne-Françoise Leurquin
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
  • aucun autre intervenant
Autres textes repères
  • Incipit, Prologue : Excellent et tres utille traictié de messire George Ladventurier, philosophe et poete, et composé en l'an mille quatre cens LXV pour la consolation de madame Marguerite, fille du roy de Secille, femme du roy d'Angleterre Henry VIme de ce nom ; laquelle fust dechassee en France, ou elle trespassa ; et eust son marry et son filz unicque Edouard vaincus, prins en bataille et miserablement occiz en la tour de Londres.
    Prologue dans BAV, .Reg. lat. 1520, f. 1v.
  • Incipit, Texte : Une dame, naguaires demenant grant dueil, et soy complaignant a moy de fortune quy dure en perverse, luy avoit procuré, ce disoit, importable ennuy
    Incipit dans BAV, .Reg. lat. 1520, f. 2.
  • Explicit, Texte : ...leur plaise aussi avoir agreable ce que est de mon povoir, et qui en petit pouvoir ay grant coeur de complaire, leur plaise aussi avoir en recommandation mon bon vouloir qui a ourdy ceste oeuvre de l'estoffe au mesmes d'homme
+ Description
Aucune description
+ Thésaurus et événements
  • Littérature philosophico-morale
  • Littérature religieuse
  • Prières non liturgiques
  • Prières de circonstance
  • Mort

Aucun événement
+ Œuvres associées
+ Témoins
15 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Manuscrit : ABERYSTWYTH,  National Library of Wales,  5025B
+ - Manuscrit : BRUXELLES,  Bibliothèque royale de Belgique,  10485
+ - Manuscrit : BRUXELLES,  Bibliothèque royale de Belgique,  21521-21531
+ - Manuscrit : FIRENZE,  Biblioteca Medicea Laurenziana,  Med. Pal. 120
+ - Manuscrit : LILLE,  Bibliothèque municipale,  393 (336)
+ - Manuscrit : LONDON,  British Library,  Addit. 20809
+ - Manuscrit : LONDON,  British Library,  Addit. 28789
+ - Manuscrit : LONDON,  British Library,  Harley 04402
+ - Manuscrit : NEW HAVEN,  Yale University Library,  Beinecke 776
+ - Manuscrit : PARIS,  Bibliothèque de l'Arsenal,  4140
+ - Manuscrit : PARIS,  Bibliothèque de l'Arsenal,  4813
+ - Manuscrit : PARIS,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  fr. 01163
+ - Manuscrit : PARIS,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  fr. 01226
+ - Manuscrit : ROUEN,  Bibliothèque municipale,  1234 (O. 010)
+ - Manuscrit : VATICANO (CITTA DEL),  Biblioteca apostolica Vaticana,  Reg. lat. 1520
+ Bibliographie
8 référence(s)
+ Signature
  • Section romane, 07/01/2013, documentation section romane
  • Jean-Baptiste Lebigue, 06/10/2014, notice d'après original
    Commentaires : Relevé du prologue dans BAV, .Reg. lat. 1520, f. 1v, mentionnant une date de composition de l'oeuvre en 1465.