Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Décollation de saint Jean-Baptiste | Anonyme | La decollation de monseigneur saint Jehan Baptiste est veue estre establie pour quatre causes si com il est trouvez ou livre de l'office de mariage. Premierement pour la decollation de lui et pour l'arsure de ses os

Comment citer cette fiche ?

Anne-Françoise Leurquin et Marie-Laure Savoye, notice de "Décollation de saint Jean-Baptiste, Anonyme" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/2057). Consultation du 30/11/2023

+ Identification
Titre Décollation de saint Jean-Baptiste
Commentaire sur le titre
Auteur Anonyme
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit La decollation de monseigneur saint Jehan Baptiste est veue estre establie pour quatre causes si com il est trouvez ou livre de l'office de mariage. Premierement pour la decollation de lui et pour l'arsure de ses os
Niveau d'incipit Texte
Commentaire sur l'incipit
Forme prose
Commentaire sur l'œuvre
Edition de référence
Pièce
Datation détaillée 2e moitié 13e s.
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2022-01-29 17:37:00 - Marie-Laure Savoye
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
Autres textes repères
  • Explicit, Texte : ...lors il jura que jamais ne ferroit nul crestien et li hons de Dieu ora pour lui et tantost il avala le braz.
+ Description
Section : Ensemble
Source Legenda aurea cap 125 (121)
+ Thésaurus et événements
  • Littérature religieuse
  • Légendes pieuses
  • Vies de saints
  • Vies de saints
  • Passion
  • Personnages
  • Martyrs
  • Jean Baptiste

Aucun événement
+ Œuvres associées
+ Témoins
3 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Manuscrit : Le Puy-en-Velay,  Bibliothèque diocésaine,  L 3
+ - Manuscrit : London,  British Library,  Add MS 17275
+ - Manuscrit : Paris,  Bibliothèque nationale de France, Manuscrits,  fr. 20330
+ Bibliographie
+ Signature
  • Section romane, 07/01/2013, documentation section romane
  • Anne-Françoise Leurquin et Marie-Laure Savoye, 29/01/2013, recherche