Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Epître aux deux sœurs savoisiennes | Clément Marot | Trescheres soeurs, joinctes par charité

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, Guillaume Berthon, notice de "Epître aux deux sœurs savoisiennes, Clément Marot" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/24373). Consultation du 02/03/2024

+ Identification
Titre Epître aux deux sœurs savoisiennes
Commentaire sur le titre
Auteur Clément Marot
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit Trescheres soeurs, joinctes par charité
Niveau d'incipit Texte
Commentaire sur l'incipit
Forme vers
Commentaire sur l'œuvre François Sagon, dans son Coup d'Essai (1537), répond à cette épître : "Epistre aux deux sœurs de Clement Marot pour confuter celle qu'il leur avoit envoyee, parlant fainctement de charité et de foy".
Edition de référence Defaux, 1993 (T2)
Pièce
Datation détaillée Entre avril et novembre 1535
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2020-07-10 13:39:47 - Claire Sicard
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • Aultre espitre de Marot qui mandoit aux damoiselles.
Autres intervenants
  • aucun autre intervenant
Autres textes repères
  • Explicit, Texte : Entre buissons et espines encloses.
  • Incipit repère, Texte : Guerre je dys car à chascune foys
    texte incomplet du début dans Soissons 202. L'incipit repère correspond au v. 43 de la pièce complète.
+ Description
Section : Ensemble
Versification Nombre de vers 66
Type de vers Décasyllabes
Schéma de rimes rimes plates
Alternance des rimes féminines et masculines Non
+ Thésaurus et événements
  • aucun mot clef

Aucun événement
+ Œuvres associées
+ Témoins
2 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Manuscrit : LAUSANNE,  Bibliothèque cantonale et universitaire,  M 1016
+ - Manuscrit : SOISSONS,  Bibliothèque municipale,  0202 (189 B)
+ Bibliographie
2 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 10/07/2020, notice d'après reproduction
  • Guillaume Berthon, 10/07/2020, information communiquée par