Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Huitain | Pernette Du Guillet | En lieu du bien que deux souloient pretendre

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "Huitain, Pernette Du Guillet" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/23808). Consultation du 16/06/2024

+ Identification
Titre Huitain
Commentaire sur le titre
Auteur Pernette Du Guillet
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit En lieu du bien que deux souloient pretendre
Niveau d'incipit Texte
Commentaire sur l'incipit
Forme vers
Commentaire sur l'œuvre Epigramme XLVI des Rymes de Pernette Du Guillet, 1545.
Rebours d'un huitain de François Ier (voir pièce liée).
Edition de référence Rajchenbach, 2006.
Pièce
Datation détaillée Avant 1540, date des premières attestations musicales.
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2019-10-12 16:14:44 - Pascal Joubaud
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
  • François de Lys (Compositeur) : selon Moderne 1540/16.
  • Quentin (Compositeur) : selon Attaingnant 1540/9 (même mise en musique que celle attribuée à François de Lys par l'édition Moderne).
Autres textes repères
  • Incipit, Texte : Ce qui souloit en deux se despartir
    Egalement explicit du huitain de François Ier qui sert de modèe à Pernette Du Guillet.
+ Description
Section : Ensemble
Versification Nombre de vers 8
Type de vers Décasyllabes
Schéma de rimes ABAB BCBC
Alternance des rimes féminines et masculines Non
Schéma des rimes masculines et féminines FMFMMMMM
Enonciation Locuteur femme
+ Thésaurus et événements
  • aucun mot clef

Aucun événement
+ Œuvres associées
1 association
> Remaniement de : François Ier, roi de France (1494-1547) | Huitain | Ce qui souloit en deux se despartir
Le v. 1 du poème de François Ier devient le v. 8 de celui de Pernette Du Guillet ; le v. 8 du poème du roi, le v. 1 de celui de son imitatrice. Le v. 2 du roi est repris quasi à l'identique au v. 5 de la réécriture. D'autres jeux d'échos imititatifs sont observables entre les deux pièces.
+ Témoins
1 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Imprimé : La Fleur de poesie francoyse, Paris, Alain Lotrian, 1542
+ Bibliographie
3 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 12/10/2019, bibliographie