Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Chant royal | Hugues Salel | La belle vierge, entre les douze signes

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "Chant royal, Hugues Salel" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/22500). Consultation du 16/04/2024

+ Identification
Titre Chant royal
Commentaire sur le titre
Auteur Hugues Salel
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit La belle vierge, entre les douze signes
Niveau d'incipit Refrain
Commentaire sur l'incipit
Forme vers
Commentaire sur l'œuvre
Edition de référence Bergounioux, 1930.
Pièce
Datation détaillée Avant 1540, date de la première attestation imprimée.
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2019-01-07 11:32:18 - Marie-Laure Savoye
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • Chant royal de la conception de la vierge Marie.
Autres intervenants
  • aucun autre intervenant
Autres textes repères
  • Incipit, 2e strophe : La grand beaulté dont la pucelle habonde
  • Incipit, 3e strophe : L'escorpion venimeulx et immonde
  • Incipit, 4e strophe : Car nonobstant leur rage furibonde
  • Incipit, 5e strophe : Pardonnez moy, Princesse pure et munde
  • Incipit, Envoi : Prince des cieulx, l'infernalle fallace
  • Incipit, Texte : Le Createur de la machine ronde
+ Description
Section : Ensemble
Versification Nombre de vers 60
Type de vers Décasyllabes
nombre de strophes 5 + 1 envoi (5 vers)
Nombre de vers par strophe 11
Schéma de rimes ABABCCDDEDE
Refrain structurel Oui La belle vierge, entre les douze signes
Refrain Localisation fin de strophe
Refrain Longueur 1 vers
Envoi Présence Oui
Envoi strophe spécifique Oui Quintil : DDEDE
Alternance des rimes féminines et masculines Non
+ Thésaurus et événements
  • aucun mot clef

Aucun événement
+ Œuvres associées
+ Témoins
1 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Imprimé : Hugues Salel, Les Œuvres de Hugues Salel, Paris, Etienne Roffet, 1540 (n.s.)
+ Bibliographie
2 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 19/08/2018, notice d'après reproduction