Détail de manuscrit

Retour
Manuscrit sélectionné

X

Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 02497

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 02497" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/manuscrit/82042). Consultation du 07/06/2023

+ Identification
Exemplaire
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 02497
Titre Le premier de l'iliade du prince des poetes, Homère, traduict par Salel
Commentaire sur le titre
Datation détaillée Entre 1540 (date de la commande de la traduction par le roi) et 1542 (première publication imprimée)
Langue principale oil-français
Commentaire sur le manuscrit Ancienne cote : Ancien 8204
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
Autres textes repères
  • aucun autre texte repère
+ Description
Section : Ensemble
Support Type support Parchemin
Composition projet Nombre de feuillets 36 dont 1 feuillet liminaire
Préparation de la page Nombre de lignes écrites 16
Réglure Oui
Mise en texte Eléments rubriqués Capitales ornées
Structuration niveau 1 type initiale ornée
Illustration Projet Eléments décoratifs Encadrement total ou partiel Encadrement ouvragé des titres et de la signature de Salel
Frontispice Armoiries coloriées de François Ier (3 fleurs de lys, couronne, neuf F couronnés et salamandre couchée couronnée) accompagnée de la devise "Nutrigo et extingo"
+ Histoire du (des) volume(s)
+ - Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 02497

+ Manuscrits et imprimés associés
aucune association
+ Contenu
2 œuvre(s) :
Tout développer Tout réduire
triée(s) par feuillets
+ - Hugues Salel | Huitain | Incipit référence de l'œuvre : L'antiquité a mis en si hault pris
Folio 1v - 1v
+ - Hugues Salel | Le premier livre de l'Iliade du prince des poètes Homère traduit par Salel | Incipit référence de l'œuvre : Je te supply deesse gracieuse
Folio 2r - 34r
+ Bibliographie
1 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 24/06/2018, notice d'après reproduction