Détail de manuscrit

Retour
Manuscrit sélectionné

X

Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, 6480

Comment citer cette fiche ?

Alessandro Turbil, notice de "Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, 6480" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/manuscrit/80480). Consultation du 22/02/2024

+ Identification
Exemplaire
Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, 6480
Titre Les six Triumphes de Pétrarque
Commentaire sur le titre Les six Triumphes du trés cler et trés prestant poete messire Francisque Petrarque
Datation détaillée 1524-1526 (d'après les dates d'activité de l'enlumineur)
Langue principale oil-français
Commentaire sur le manuscrit Dans ce manuscrit il arrive souvent de trouver des parties apparemment inachevées. De plus, des miniatures ont été fort probablement enlevées entre les ff. 10 et 11 et les ff. 77 et 78. En particulier, au f. 77, on peut apercevoir en transparence des mots qui appartenait au titre du Triomphe de Renommée. Ces mots devaient se trouver sur un feuillet isolé qui a sans doute été coupé car un phénomène tout à fait semblable arrive tant pour le titre du Triomphe de Chasteté (f. 44r) que pour celui du Triomphe du Temps (f. 108r) dont on a conservé les pages. On peut également proposer l'hypothèse que devaient se trouver sur le feuillet qui manque les vers latins et le texte du rondeau qui ne se trouvent pas ailleurs.
Il arrive de trouver dans ce manuscrit des feuillets vides et cela toujours en correspondance avec la fin de chaque triomphe, exception faite pour le passage entre Triomphe du Temps et Triomphe de Divinité (ff. 117v-118r). Cela peut se justifier simplement par le fait que la transition coïncide parfaitement avec le changement de cahier (du cahier XIX au cahier XX).
Il est encore intéressant de souligner le fait que du point de vue de l’iconographie des lettrines on peut trouver un certain nombre de correspondances entre le ms. Ars. 6480 et les mss. BNF Fr. 2501-2500 (voir par exemple l'iconographie tout à fait particulière qui caractérise dans les ms. Ars. 6480 aussi bien que dans le ms. BNF Fr. 2501 les deux chapitres du Triomphe de la Mort).
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
Autres textes repères
  • Incipit, Texte : Au temps que mes souspirs/ en moy se renouvellent par les doulx souvenirs/ qui les jours me revellent
  • Explicit, Texte : Que sera donc/ au ciel elle ravoir pour veue En corps glorifié/ de gloire à veoir pourveue?
+ Liens externes
+ Description
Section : Ensemble
Support Type support Parchemin
Hauteur page (en mm) 121 Toutes les dimensions sont prises au f. 36r.
Largeur page (en mm) 86
Foliotation ancienne Non Traces de la numérotation des fascicules dans le recto angle inférieur aux ff. 42r, 47r, 48r, 49r, 81r, 111r.
Composition projet Nombre de feuillets 131 II+131+III
Nombre de cahiers 22 I (f. 1r-2v), II (f. 3r-8v), III (f. 9r-15v), IV (f. 16r-23v), V (f. 24r-31v), VI (f. 32r-39v), VII (f. 40r-45v), VIII (f. 46r-53v), IX (f. 54r-57v), X (f.58r-61v), XI (f. 62r-65v), XII (f. 66r-69v), XIII (f. 70r-77 v), XIV (f. 78r-85v), XV (f. 86r-93v), XVI (f. 94r-101v), XVII (f. 102r-107v), XVIII (f. 108r-109v), XIX (f. 110r-117v), XX (f. 118r-119v), XXI (f. 120r-127v), XXII (f. 128r-131v).
Type de cahiers Variables Bifeuillets, binions, ternions et quaternions. [l.l] - I (l.l) – II (lll.lll) – III (lll.llll) – IV (llll.llll) – V (llll.llll) – VI (llll.llll) – VII (ll.ll+l.l) – VIII (llll.llll) – IX (l.l+l.l) – X (ll.ll) – XI (ll.ll) - XII (ll.ll) – XIII (llll.llll) – XIV (llll.llll) – XV (llll.llll) – XVI (llll.llll) – XVII (lll.lll) - XVIII (l. l) – XIX (llll.llll) – XX (l.l) – XXI (llll.llll) – XXII (lll.lll). Pour plus de précision : le deux premiers feuillets de garde constituent le bifeuillet "[l.l]" ; le I cahier est un bifeuillet qui contient à l'intérieur la seule miniature du Triomphe d'Amour sur double page ; dans le III chaier le f. 12 est un feuillet isolé qui a été ajouté au ternion ; dans le cahier VII une bande de parchemin attache un binion et un bifeuillet, ce qui arrive aussi pour les deux bifeuillets du cahier IX ; au XXII cahier, les derniers trois feuillets sont des feuillets de garde.
Préparation de la page Nombre de colonnes 1
Nombre de lignes écrites 18
Première ligne écrite Non
Justification hauteur (en mm) 83
Justification largeur (en mm) 69
Unité de Réglure (en mm) 5
Réglure Oui
Procédé de réglure Encre de couleur Couleur rouge.
Piqûre Non
Marge de tête (en mm) 11
Marge de queue (en mm) 27
Marge de couture (en mm) 8
Marge de gouttière (en mm) 10
Schéma réglure lignes horizontales (8)-77-(87)
Schéma réglure lignes verticales (5)-9-(11)-94-(121)
Mise en texte Rubrication Oui
Eléments rubriqués Titre courant (triomphe/numéro de chapitre). Formule initiale chapitre. Formule finale chapitre. Marqueurs de paragraphe (sommaire, sens historique, sens moral, texte translaté) Alternance entre couleurs bleue et dorée, à l'exception du Triomphe de la Mort où l'on trouve plutôt du rouge et du bleu. Il est possible de plus de remarquer dans les deux chapitres de ce dernier triomphe un travail moins soigneux de la part du rubricateur.
Titre courant Oui Pour chaque feuillet, exception faite pour ceux-là qui marquent la séparation entre les différents triomphes, on a au recto l’indication du chapitre courant en couleur dorée et au verso l’indication du triomphe en couleur bleue.
Pieds-de-mouche Oui 1 UR. Pourtant il y en a de différentes dimensions par rapport à la largeur.
Bouts-de-ligne Non
Manchettes Non
Structuration niveau 1 type initiale ornée La structuration prévoit généralement deux initiales placées en proximité : l’une qui mesure 2 UR (ou parfois 3 UR) met en relief une petite section (qui est toujours appelée ‘‘sommaire’’) contenant l’explication du sens historique et du sens moral du texte qui suit ; l’autre mesurant 4 UR introduit au texte translaté. Cette structuration ne respecte pas forcement l’organisation en chapitre du texte italien mais plutôt celle donnée par le traducteur Simon Bourgouin dans sa mise en vers.
Structuration niveau 1 type initiale figurée Des initales figurées (dragon) sont présentes aux ff. 7r, 32v, 120v.
Structuration niveau 1 taille en UR 4 Initale qui introduit au texte translaté.
Ponctuation Présence Oui
Ponctuation Forme Point. Barre oblique. Parenthèse.
Ponctuation Emploi Point, virgule. Séparation des vers. Mise en relief d’une phrase incidente. En ce qui concerne les rondeaux que S. Bourgoin avait placés au début de chaque triomphe dans sa mise en vers, les parenthèses, utilisées ici avec des couleurs différentes (or et bleu), peuvent marquer aussi différentes voix dans le cadre d’un dialogue poétique (voir par exemple f. 2v « Rondeau en Dialogue : l’appetit sensitif interrogue. Et Raison respond »).
Abréviations Tilde. Lettre suscrite. Elles sont fréquentes.
Vers copiés comme de la prose Oui
Capitales rehaussées de couleur Oui Couleur jaune. Les deux chapitres du Triomphe de la Mort présentent par contre une alternance entre rouge et bleu.
Ecriture Nombre de mains 1
Type d'écriture 3 Bâtarde pour le texte français ; humanistique penchée pour les vers latins ; humanistique arrondie pour les rondeaux et les sommaires. On propose ici l’hypothèse que la mise en texte est le résultat du travail d’un seul copiste, lequel a changé d’écriture pour mettre en relief les différentes sections dont on vient de parler. Cela nous a semblé fort probable en mettant en rapport certaines lettres (à savoir « f », « e » et « z »). Par contre il faut remarquer que les vers latins et le rondeau se trouvent toujours dans la même page, séparé du texte translaté. La main du rubricateur est très différente de celle du copiste.
Couleur de l'encre de copie Noir
Illustration Projet Présence illustration Oui Miniatures pleine page aux ff. 1v-2r (une seule miniature sur bifolio), f. 22v, f. 31v, f. 44v, f. 45r, f. 56v, f. 57r, f. 63v, f. 67v, f. 108v, f. 109r, f. 118v, f. 119r.
Illustration Description Oui Miniatures illustrant le texte
+ Histoire du (des) volume(s)
+ - Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, 6480

+ Manuscrits et imprimés associés
aucune association
+ Contenu
1 œuvre(s) :
Tout développer Tout réduire
+ - Simon Bourgoing | Triomphes | Incipit référence de l'œuvre : Au temps que mes souspirs en moy se renouvellent par les doulx souvenirs qui les jours me revellent
+ Bibliographie
3 référence(s)
+ Signature
  • Alessandro Turbil, 27/07/2015, notice d'après original