Détail de manuscrit

Retour
Manuscrit sélectionné

X

BRUXELLES, Bibliothèque royale de Belgique, II 00181

Comment citer cette fiche ?

Paolo Rinoldi, notice de "BRUXELLES, Bibliothèque royale de Belgique, II 00181" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/manuscrit/10633). Consultation du 30/11/2022

+ Identification
Exemplaire
BRUXELLES, Bibliothèque royale de Belgique, II 00181
Titre
Commentaire sur le titre
Datation détaillée ca. 1200 (± a decade) may be about right, most probably favouring the earlier date » (Bennett 2006, p. 130); je partage plutôt l'avis de Short (cité par Bennett 2006, p. 130): premier quart du XIII
Langue principale oil-français
Commentaire sur le manuscrit Fragments de Gormond et Isembart
Etat de la saisie en cours
Autres titres
  • aucun autre titre.
Autres intervenants
  • aucun autre intervenant
Autres textes repères
  • aucun autre texte repère
+ Liens externes
+ Description
Section : Ensemble
Support Type support Parchemin parchemin de qualité moyenne (trou, mauvaise lavoration de la peu). Bon état mais on voit des traces de colle; les feuillets ont été pliés pour servir de couverture et dans cette occasion ils ont été coupés (la feuille 1/4 a perdu la première ligne du texte dont il reste des traces)
Hauteur page (en mm) 200 en moyenne. V. commentaire à la largeur
Largeur page (en mm) 143 en moyenne; "fo 1 (left side of bifolium) measures 148mm across the top, 147mm across the bottom, 193mm down both left and right sides. The corresponding measurements for the other folios are: fo 4 (right half of bifolium) 145mm (top), 146mm (bottom), 194mm (left & right); fo 2 (left half of bifolium) 142mm (top), 140mm (bottom), 209mm (right), 210mm (left); fo 3 (right half of bifolium) 146mm (top), 144mm (bottom), 207mm (right), 210mm (left)" (Bennett 2006, p. 124-25)
Composition projet Nombre de feuillets 2 fragment: 2 bifolia provenant du centre d'un cahier
Préparation de la page Colonnette Oui
Première ligne écrite Oui
Première ligne écrite Oui car aux ff. 2/3, qui n'ont pas été rognés, on ne voit pas de pîqures en-dessus de la première ligne écrite (cf. Bennet 2006, p. 128)
Justification hauteur (en mm) 185 plus ou moins, l'écriture étant sur la première ligne; 180 jusqu'à la première ligne
Justification largeur (en mm) 118 Cf. Bennett 2006, p. 125
Unité de Réglure (en mm) 5
Largeur de colonne (en mm) 50 en moyenne; v. schéma réglure verticale
Largeur d'entrecolonne (en mm) 4
Procédé de réglure Pointe sèche Cf. Bennet 2006, p. 128; très difficile à voir)
Piqûre Oui visible la pîqure latérale, faite dans les marge internes de la feuille (Bennett 2006, p. 128 pense, en conformité avec la pratique insulaire, qu'il ait dû exister dans les marges externes, maintenant disparue); visible la pîqure supérieure au f. 3, qui permet de reconstruire le schéma de réglure même si celle-ci est très mal visible.
Marge de tête (en mm) 6
Marge de queue (en mm) 18
Marge de couture (en mm) 11
Marge de gouttière (en mm) 16
Schéma réglure lignes verticales type 2 +1 +2 +2 une colonnette pour les initiales du vers (adossées à la première ligne de la colonnette), ensuite une colonne terminée par une ligne, la colonnette de la deuxième colonne qui est terminée par une autre colonnette vide: 5+53 + (4) + 4 +47 + (5)
Mise en texte Structuration niveau 3 type initiale monochrome initiales de laisse de 2 ur, alternativement vertes e rouges, sans filigranes (l'encre a souvent impregné le parchemin et est visible sur l'autre côté). Souvent visibles les lettres d'attente
Structuration niveau 3 taille en UR 2
Ponctuation Présence Non
Abréviations nombreuses et variées à souligner l'abréviations insulaire pour est; pour le monogramme «de» et & cf. Bennett 2006, p. 126-127
Initiales ou finales détachées Oui initiales du vers dans leur colonnette
Ecriture Nombre de mains 1 Bennet 2006, p. 130 envisage la possibilité de deux mains (A: 1/4; B: 2/3) mais admet aussi bien une variation due à une plume différente ou à òa fatigue. En fait, la plulart de ses observations (écriture plus petite et anguleuse, encre plus brun, n'opposent pas 1/4 et 2/3, mais plutôt côté poil et chair, comme il l'avait déjà souligné Bayot 1906, p. IV; d'autres sont minimales (les traits chancelleresques sont p.-ê- plus accusées -la confrontation peut se faire por la dernière ligne - dans 2/3, mais ils ne sont pas absents de 1/4).
Module o (en mm) 1
Module l (en mm) 2
Module p (en mm) 2
Type d'écriture petite gotichetta scrittura petit regulière, inclinée à gauche; « The lower bow of “g” is heavy and angular, descending, like the bow of “h” well below the writing line; this gives “g” in the Gormont fragment a form not unlike the same letter in Anglo-Saxon hands as written well into the twelfth century (Watson, Catalogue …c. 435-1600).3 The shaft of “a” is set at a shallow angle descending from left to right and has not developed the upper bow typical of later textualis; the bar of “e” is extended into a long seraph, especially at word and line ends; although oblique rather than vertical the riser of “d” is still much more upright than it will become towards the end of the thirteenth century, when gothic scripts fully adopt the uncial style of “d”. Its riser also has the hook to the right typical of insular hands, and which again becomes increasingly exaggerated in the course of the thirteenth century. There is no use of round “s”: even at line ends a rather more flourished form of long “s” is used, which, taken together with a long “r” [à la fin des mots] and a heavily flourished “p”, found particularly in the bottom line of writing, suggests a scribe trained in the English style» (Bennet 2006, p. 125). Traits (surtout monogramme «de», Bennett 2006, p. 127) et décoration de chancellerie
Origine géographique Localisation par l'écriture England «the manuscript was copied in England ca. 1200, probably by a scribe also trained in copying works in late Old or early Middle English» (Bennett 2006, 123)
+ Histoire du (des) volume(s)
+ - BRUXELLES, Bibliothèque royale de Belgique, II 00181

+ Manuscrits et imprimés associés
aucune association
+ Contenu
1 œuvre(s) :
Tout développer Tout réduire
+ - Anonyme | Gormont et Isembart | Incipit référence de l'œuvre : ///En haute voiz s'est escrié / Vos estes en fol tut fine / N'averez garrant pur vostre Dé
+ Bibliographie
10 référence(s)
+ Signature
  • Section romane, 07/01/2013, documentation section romane
  • Paolo Rinoldi, 27/11/2013, recherche