Retour
Référence bibliographique sélectionnée X PHILIPPE WOLFF, Nouvelles recherches sur le vouvoiement: quatre poèmes épiques, quatre formes d'adresses, quatre tempéraments nationaux ?, Comptes rendus de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1, 1988 : p. 58-74 | 
+ -Référence
PHILIPPE WOLFF, Nouvelles recherches sur le vouvoiement: quatre poèmes épiques, quatre formes d'adresses, quatre tempéraments nationaux ?, Comptes rendus de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1, 1988 : p. 58-74
Analyse dans l'ordre chronologique Beowulf (vers 700), la Chanson de Roland (vers 1100), le Rolandslied (vers 1132) et le Cantar de mio Cid (XIIe s.): l'anglais fait au vous le plus large accueil (sauf paradoxalement dans Beowulf!), l'allemand reste attaché au tu, le français et l'espagnol utilisent surtout le vous, le tu étant alors une exception. Mots-clés : Konrad: Rolandslied//Rolandslied: konrad//Beowulf//Roland (chanson de)//Cantar de mio cid//Litt comparée angleterre//Litt comparée allemagne//Stylistique adresse//Stylistique formule//Litt comparée espagne//angl;all;esp
+ -Sujets traités
1 œuvre traitée
> Anonyme | Roland | Carles li reis nostre emperere magnes / Set anz tuz pleins ad esteit en Espaigne
+ -Thésaurus
  • Littérature narrative
  • Chanson de geste
  • Philologie et ecdotique
  • Linguistique
  • Stylistique