Détail d'œuvre

Retour
Œuvre sélectionnée

X Seizain | Claude Chappuys | M'Amye et moy peu de foys en long temps

Comment citer cette fiche ?

Claire Sicard et Pascal Joubaud, notice de "Seizain, Claude Chappuys" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/oeuvre/21872). Consultation du 20/06/2024

+ Identification
Titre Seizain
Commentaire sur le titre
Auteur Claude Chappuys
Commentaire sur l'intervention de l'auteur
Incipit M'Amye et moy peu de foys en long temps
Niveau d'incipit Texte
Commentaire sur l'incipit
Forme vers
Commentaire sur l'œuvre Ce seizain des Fleurs de Poesie françoyse est composé de deux pièces qui, ailleurs, sont toujours bien distinctes. Le premier huitain n'est attribué directement dans aucune source. Mais le second, "Je ne sçay pas si l'on pourroit attaindre", l'est à Claude Chappuys dans Soissons 200. On en déduit donc que la pièce entière est de cet auteur. C’est selon le même raisonnement que Lachèvre l’attribuait à François Ier - mais son attribution ne peut être retenue car c’est par erreur qu’il pensait que le second huitain figurait dans le ms. Chantilly 520 (intégralement consacré aux oeuvres du roi) alors qu’il se trouve en fait dans le ms. Chantilly 523, dans la section polygraphique.
Edition de référence Defaux, 2002.
Pièce
Datation détaillée Avant 1534, date de l'édition imprimée princeps.
Langue principale oil-français
Gestion de la saisie 2018-05-03 16:11:31 - Anne-Françoise Leurquin
Commentaire sur la saisie
Etat de la saisie validée
Autres titres
  • L'autheur susdict surpris de Jalousie dit ces deux propos subsequentz.
Autres intervenants
Autres textes repères
  • Incipit repère, Autre : Je ne sçay pas si l'on pourroyt actaindre
    Incipit du 2e huitain (v. 9 du seizain)
+ Description
Section : Ensemble
Versification Nombre de vers 16
Type de vers Décasyllabes
Schéma de rimes ABBAACAC DEDEEFEF
Alternance des rimes féminines et masculines Non
+ Thésaurus et événements
  • aucun mot clef

Aucun événement
+ Œuvres associées
3 associations
> A rapprocher de : Anonyme | Neuvain | Ce qui est bon ne se doibt emprunter
Le neuvain répond au seizain dans les Fleurs de Poesie (1534).
> Comprend : Claude Chappuys | Huitain | Je ne sçay pas si l'on pourroyt actaindre
Le huitain est la seconde partie du seizain dans Les Fleurs de poesie françoyse (1534)
> Comprend : Claude Chappuys | Huitain | M'Amye et moy peu de foys en long temps
Le huitain forme, avec "Je ne sçay pas si l'on pourroit attaindre", un seizain dans Les Fleurs de poesie françoyse (1534)
+ Témoins
1 témoin(s) Tout développer Tout réduire
+ - Imprimé : Hecatomphile. Les fleurs de Poesie Françoyse, Paris, Louis Blaubloom pour Galliot du Pré, 1534
+ Bibliographie
1 référence(s)
+ Signature
  • Claire Sicard et Pascal Joubaud, 14/04/2018, notice d'après reproduction